top of page
Rechercher

8 pièces de Brocart Qi Qong en Oléron

Le Qi Qong est l'osmose entre le corps, la terre et le ciel. Petite démonstration pour mes adeptes de l'atelier du jeudi matin afin qu'ils puissent en profiter à tous moments...




Dans nos ateliers, nous travaillons avec la méthode de Bernadette de GASQUET; c'est à dire, que nos gestes ne sont jamais délétèrent pour le corps. Ils se font sur l'autograndissement et sur une expiration après avoir engagé le périnée. Ainsi les



muscles profonds peuvent se déployer sans être agressés par les grands droits ! Nous adaptons donc le Qi Qong à cette méthode et nous nous approprions les gestes.

Pour découvrir les ateliers du corps, cliquez là


Les 8 pièces de Brocart en détail :

1- Porter le ciel dans ses mains - et en nourrir son corps.

Ici nous allons chercher l'énergie du ciel, du cosmos et nous le diffusons dans le corps. à la façon de de Gasquet, nous avons les pieds encrés au sol, les adducteurs ouverts, les jambes sont toniques et la colonne peut s'étirer. Lorsque les bras arrivent au ciel; nous allons étirer les côtes lorsque le diaphragme est remonté et toute la colonne se déploie.

En médecine traditionnelle chinoise (MTC) cet exercice tonifie l’organisme et harmonise le Yin et le Yang. C’est l’équilibre entre le ciel et le Tan Tien (centre d’énergie vital) - étirement du corps vertical - travail sur les vaisseaux conception et gouverneur et sur le méridien du rein.


2- Tirer à l’arc sur l’aigle

Sur la base du tir à l'arc du Qi Qong, nous avons créer un geste qui nous permet de travailler les muscles des bras, des omoplates, des abdominaux et en même temps, nous passons d'une demi torsion à un écart des côtes en latéral. Les épaules jusqu'au bout des doigts sont en puissance, tout comme les jambes. Les genoux sont protégés car nous les stabilisons avec les muscles des cuisses.

En MTC, Ouvre le corps en latéral. Travaille sur la poitrine, la respiration, les épaules, le cou, la nuque -

Tonifie les méridiens du Poumon et du gros instestin. Mais aussi le méridien de l’intestin grêle, du coeur, enfin tous les méridiens Yin des bras. Les jambes sont gainées en guerrier, elles se renforcent au fur et à mesure de la pratique.


3- Soulever la montagne d’un bras et repousser la terre de l'autre. Notre yin et yang

ici ausi , nous travaillons l'autograndissement, la demi torsion, le maintien du bassin par la puissane du périnée.

En MTC, le Yin et le Yang en torsion verticale, travaille sur les méridiens de la rate et de l’Estomac, détend et ouvre les côtes, soulage la colonne vertébrale, se travaille en auto-grandissement. Les jambes suivent le mouvement de bas en haut et se détendent avant d’enchaîner la suite.


4- Regarder en arrière pour détecter les 5 maladies et les 7 malaises ou aller chercher le trésor, se l'offrir et l'offrir en retour.

Quel plaisir nous avons à travailler ce geste. L'équilibre du corps, c'est l'autonomie. Quand nous commençons l'exercice, au début, nous allons à peine oser descendre chercher le trésor, mais ensuite, chacun essaie d'aller plus loin dans la descente. Ce geste en atelier nous rend heureux. Nous jouons avec une torsion pleine et le corps se libère tel un élastique. C'est une excellente prépration au golf !

En MTC, le Yin et le Yang en torsion latéral. Ici, la colonne vertébrale est essorée, la 7ème vertèbre cervicale abrite le point « Da Zhui » 14 DM qui est le pointu renforcement du Yang. C’est le point de croisement de 3 méridiens Yang avec le vaisseau gouverneur, c’est un point « mer du Qi » (de l’énergie) - il est intéressant de finir le geste jusqu’au bout des doigts pour que les méridiens soient stimulés. Traite le Poumon, le coeur, les intestins,… Les systèmes neuro-végétatif sympathique et parasympathique sont influencés par ce mouvement. Le travail de l’équilibre est important dans ce pas, il renforce l’autonomie de l’individu.



5- Apaiser le coeur en tournant la tête

Tout le corps offre à la tête un relâchement puissant. Le mouvement de droite à gauche, libère les reins, le cœur. C'est une bouffée de légèreté au milieu de la série.

En MTC, c'est le stimuli de la digestion, libère le feu du coeur en activant la circulation du sang grâce aux mouvements rotatifs. Renforce la taille, régules les glandes et apaise le système nerveux. Renforce l’homéostasie du corps en vivifiant les liquides organiques. 


6- Secouer le corps pour éliminer les maladies - Être en soi au plus profond et recevoir l'amour de l'éternel.

On reprend les pinces du yoga, on étire le torse vers le bas, les viscères sont en repos. la chaîne postérieure et toute étirée, la colonne se déroule disque après disque. moment de paix avec soi.

EN MTC, les méridiens du rein et de la vessie sont mobilisés, le geste va du centre, vers la terre puis au ciel. L’ouverture de la poitrine détend l’énergie du méridien de Foie et vésicule biliaire. Le geste travaille sur le trajet de la VB. La chaîne postérieure du corps est étirée, elle libère l’énergie d’action. L’élasticité du corps est actif en latéral et vertical.


7- Renforcer les reins en tapant les pieds, vibration énérgétique de toute la strucutre du corps.

Méridien du Rein, vibration de la colonne vertébral, étirement des pieds et équilibre en position »pointe des pieds. Lenteur et choc -


8- Augmenter la force en serrant les poings - l'attaque !

Plus nous le ferons, plus nous descendrons dans le guerrier. les jambes sont au taquet ! à chaque lancé de poings, le périnée et en action, la puissance va d'un bout à l'autre du corps.

En MTC, c’est un exercice de guerrier. L’intention de puissance doit vous transporter pour faire ce geste. Il travaille sur le méridien du foie et mobile le système nerveux et le cortex. Il agit sur la vue, les douleurs articulaires et tendino-musculaires. Le mouvement entier est ferme. 


28 vues0 commentaire
bottom of page